Assouplissement des mesures COVID19 et théâtres

Mis à jour : oct. 20


La phase 3 prévue par le Conseil Fédéral prévoit l’assouplissement des mesures, dans lequel figure Théâtres et Cinémas. Dès lors, 3 associations faitières ont formé un groupe de professionnels et d’experts santé pour élaborer un concept de protection qui a pour objectif : de minimiser le risque de transmission pour les artistes, les visiteurs et toutes les personnes travaillant dans le théâtre ou lors de manifestation. Ce document sert de concept de protection modèle pour aider les théâtres et les compagnies à créer leur propre concept de protection contre COVID-19.

Ce document n’a pas a être validé par l’OFSP, ni par le Conseil Fédéral. Il sert de boite à outils que les employeurs pourront utiliser dans leur propre concept Santé et sécurité dans la reprise de leur activité. Une version française de ce document sera disponible dès la fin du mois de mai.

La Santé et sécurité au travail est l’affaire de tous, elle implique le développement d’une relation de confiance employeur/employé et des structures /publics.

La situation de gouvernance que nous vivons actuellement est extraordinaire. En suisse les cantons sont souverains et le régime d’ordonnances que nous vivons actuellement va prendre fin. Dès lors, la surveillance de l’application des mesures de Santé et sécurité reviendra aux différentes autorités cantonales. Mais elle est déjà de la responsabilité des entreprises, des employés et des individus. Tout ceci pour éviter absolument l’apparition d’une deuxième vague de contamination. 

La FRAS en collaboration avec l’entreprise F4S Santé et Sécurité au travail va rependre des éléments du concept de protection UTS (dont la FRAS est membre, d’autres dispositifs existants (tels que ceux en cours d’élaboration dans plusieurs théâtres, voir d’autres branches professionnelles) et proposer à nos membres employeurs un document pratique et proportionné pour la reprise de l’activité dans les théâtres. La commission FRAS F4S sécurité se réunira le 9 juin prochain pour établir les priorités en vue de la reprise de la saison 20-21.

Des discussions sont en cours avec les cantons romands pour accompagner les théâtre lors cette prochaine ouverture dans l’incertitude ; coûts liés au COVID, risque économique, risque social, offre, etc. 

Un vaccin pourrait arriver d’ici une année, il faut s’attendre à ce que ces 12 prochains mois soient compliqués, faute de situation stable. 

N’oublions pas que cette période est inédite pour tout le monde, d’où parfois des contradictions, des attentes et des incertitudes sources de stress et d’anxiété compréhensibles.

Nous essayons au mieux de privilégier le dialogue et la mise en place de mesures de soutiens dans les délais qui nous sont imposés par l’actualité, les informations, les disponibilités des interlocuteurs.

Thierry Luisier, secrétaire général

107 vues